Journée Rencontres Académiques Pôle SCS

Les organismes de Recherche en Provence Alpes Côte d'Azur vous présentent leur recherche de pointe et feuille de route pour les années futures.

Première session concernant les organismes de PACA  Est, le mardi 24 janvier 2012, de 9h à 17h30 au CICA à Sophia-Antipolis (Plan d’Accès)

Agenda

  • 8h45  Accueil
  • 9h-9h10  Ouverture de la journée - Georges Falessi, directeur Général Pôle SCS
  • 9h10-9h30  Présentation du Campus STIC -Michel Riveill, Vice Président de l'Université de Nice Sophia Antipolis

SESSION 1 - EURECOM

  • 9h30-10h  Présentation d’Eurecom : axes de recherche, roadmaps, collaborations, perspectives - Ulrich Finger, Directeur de l’Eurecom
  • 10h-10h30 Travaux actuels en reconnaissance faciale à Eurecom J.L. Dugelay

Le visage est l’une des biométries les plus étudiées. C’est un domaine de recherche très actif, notamment en raison des performances qu'il peut apporter dans la lutte contre l'usurpation d'identité et d'autres applications autour de la sécurité. De nombreuses études et extensions existent autour de la reconnaissance faciale. Eurecom, acteur de pointe dans ce secteur, présentera les enjeux, l'état de l'art des recherches actuelles et les perspectives qu'elles ouvrent pour les années à venir.

  • 10h30-11h  Attaques sur systèmes de clefs de voiture sans fils A. Francillon

Nous monterons un historique des systèmes de clef dans les voitures. Des clefs métalliques aux clefs passives sans fils. Pour chaque système nous présenterons les attaques qui ont été possibles sur ces systèmes et les solutions qui ont été apportés. Finalement nous présenterons les attaques par relais au niveau physique et présenterons la difficulté de contrer ces attaques.

SESSION 2 – I3S

  • 11h-11h15  Présentation d’I3S : axes de recherche, roadmaps, collaborations, perspectives - Michel Riveill, Directeur de l’I3S
  • 11h15-11h40  AmbientComp, un middleware adaptatif pour les applications ambiantes - J-Y. Tigli

L'équipe Rainbow travaille sur les modèles de composition et d'adaptation et en particulier sur des fondements théoriques pour le maintien de la cohérence de l'adaptation à la conception et à l'exécution. Aujourd’hui les publications de cette équipe et un premier prototype préindustriel de middleware adaptatif "AmbientComp", ont démontrés l’efficacité de ces résultats de recherche pour permettre et faciliter, enfin, le développement de nouvelles applications qui peuvent gérer des pannes matérielles (perte de dispositif), des connexions télécom intermittentes (pertes momentanées de services), l’ajout volontaire de nouveaux services ou dispositifs « à la volée », etc.

  • 11h40-12h05  Recherche d'information basée sur le contenu : classification et recherche interactive pour des données multimédia - F. Précioso

Si pour les données textuelles, les moteurs de recherche offrent des performances impressionnantes, il n'en est pas de même pour les données multimédia. La similarité entre les représentations numériques de deux contenus multimédias n’est pas toujours en adéquation avec la similarité, attendue par l’utilisateur, entre les contenus sémantiques.
Face à ce « fossé sémantique/numérique », des avancées récentes et significatives ont été réalisées en termes de nouvelles représentations de données, plus riches et plus complexes, et en termes de méthodes d’apprentissage artificiel pour la recherche d’information dans de très gros volumes de données (plusieurs millions d'images) et la classification de ces données.

  • 12h05-12h30  Profil applicatif des clients d'un FAI et comparaison d'un service emblématique - Google Web Search - sur des technologies d'accès différentes (ADSL, fibre, réseau cellulaire) - G. Urvoy-Keller

Dans cette présentation, nous montrerons comment établir le profil applicatif d'un client typique de FAI, c'est-à-dire quelles applications il utilise et à quel groupe de clients il appartient. Dans une seconde partie, nous aborderons le problème de la comparaison des performances d'un service, les recherches sur Google, pour des clients d'un même FAI mais utilisant des technologies différentes pour accéder à Internet - fibre, ADSL ou réseau cellulaire.

12h30-14h00   Déjeuner Libre

SESSION 3 – LEAT

  • 14h-14h30  Présentation du LEAT : axes de recherche, roadmaps, collaborations, perspectives - J.Y. Dauvignac
  • 14h30-15h   Modélisation et Conception Système d’Objets Communicants - M. Auguin

Dans la présentation on introduira brièvement les études réalisées sur les objets communicants au LEAT puis on développera plus particulièrement les travaux relatifs à la gestion de puissance et d’Énergie (power management) dans des objets communicants. Ainsi l’accent sera mis sur les approches algorithmiques de contrôle de l’énergie, sur la modélisation des comportements afin d’évaluer les gains en énergie et également dans le but de vérifier que les comportements fonctionnels sont corrects lorsque les mécanismes de contrôle d’énergie/puissance sont appliqués

  • 15h-15h30  Antennes miniatures multistandards et RFID - R. Staraj

Les antennes miniatures multistandards font désormais parties du savoir faire reconnu du LEAT, de par notamment l’explosion ces dernières années de la téléphonie mobile. Dans ce domaine, de nouvelles bandes de fréquences se libèrent cependant encore et de nouvelles applications apparaissent tous les jours du fait d’une variété de nouveaux objets communicants toujours croissante.
Cette présentation se propose de faire le point sur les avancées et les potentialités du LEAT en matière d’antennes dédiées à tout type d’objets communicants, mais aussi aux applications de type RFID et réseaux de capteurs dans différents domaines tels que les bâtiments intelligents, l’e-santé, le transport et bien d’autres. Elle tâchera de montrer également l’intérêt que pourrait avoir pour ces systèmes, la récupération d’énergie électromagnétique ambiante.

SESSION 4 – INRIA

  • 15h30-15h45  Présentation d’INRIA : axes de recherche, roadmaps, collaborations, perspectives - W. Dabbous
  • 15h45-16h15  Réseaux Orientés Contenus - P. Nain

Les réseaux orientés contenus ont pour objectif de faciliter l'accès aux contenus pour les utilisateurs et donc d'améliorer la qualité de service. Bien qu'il s'agisse d'une remise en question du principe de bout en bout de l'Internet, cette architecture peut être déployée de façon progressive sur l'architecture actuelle, ce qui rend cette évolution possible. En collaboration avec Orange Lab, l'EPI Maestro mène des recherches à la fois sur le routage et la gestion des caches qui sont deux éléments clés des réseaux orientés contenus. Cet exposé présentera brièvement quelques premiers résultats obtenus sur ce sujet.

  • 16h15-16h45  Protection de la Vie Privée sur Internet - A. Legout

Ces travaux montrent que l’on peut, sans infrastructure dédiée (c’est-à-dire d’une seule machine) lier une identité sociale (nom, prénom, adresse email, etc.) à une activité sur Internet (par exemple, une liste de contenus téléchargés avec BitTorrent) en exploitant les communications pair-à-pair dans Skype. On peut également suivre la mobilité des utilisateurs de Skype et on montre que cette mobilité est réelle pour un utilisateur standard.

  • 16h45-17h15  Efficacité énergétique des réseaux de coeur et d'accès - D. Coudert

Différentes mesures effectuées sur des équipements réseaux montrent l’influence du nombre d’interfaces utilisées pour router le trafic sur la consommation énergétique des réseaux de cœur (e.g. optique WDM) comme des réseaux d’accès (e.g. réseaux à faisceaux hertziens). Pour réduire la facture énergétique d’un réseau, une stratégie est alors d’adapter le nombre d’interfaces utilisées à la quantité de trafic à transporter, sous contrainte de limiter l’impact sur la qualité de service. Dans cet exposé, nous présenterons des travaux en cours au sein de l’EPI Mascotte et en collaboration avec Orange lab et la PME 3Roam

Liens Utiles

Inscription obligatoire (gratuite) auprès d’audrey.rivollet@pole-scs.org

Agenda Complet

Plan d'Accès CICA

 
Juillet, 2014